Médecine esthétique - Remodelage des Lèvres

Botox

Produit et mode d'action

BOTOX et VISTABEL ainsi que DYSPORT® sont les 3 noms commerciaux courants de la toxine botulique de type A. Cette molécule inhibe de manière transitoire la conduction entre nerfs et muscles, c'est à dire qu'elle affaiblit ou bloque (selon la dose) le jeu musculaire qui engendre la ride.

Zones concernées

Les rides verticales du front (rides glabellaires) sont l'indication esthétique officielle du VISTABEL (=BOTOX). Son intérêt récent en esthétique, concerne les rides horizontales et verticales du front et les pattes d'oie, mais ce produit est utilisé à l'origine depuis les années 80, pour des affections médicales telles que le torticolis spasmodique, le strabisme ou le spasme des paupières...

Mise en place et durée d'action

L'injection se fait en quelques minutes après en avoir minutieusement choisi les sites. Les effets apparaissent dès les premiers jours et sont stables à 15 jours-3 semaines. L'action de la toxine botulique est durable pendant 4 à 6 mois selon les cas (rares sont les patients qui ne réagissent pas au produit.).

Précautions et effets secondaires

Hormis la grossesse, il n'existe qu'une seule contre-indication à l'injection de toxine botulique ; la myasthénie. Quelques rares effets secondaires transitoires sont possibles, tels que l'accentuation de l'angle du sourcil et l'abaissement excessif de la paupière pendant quelques semaines, ainsi que des céphalées d'importance variable.
 
La toxine botulique est un apport majeur dans l'esthétique du front et du regard. Son efficacité et son innocuité permettent de retarder ou éviter un lifting frontal. Associée à des produits de comblement de rides, elle permet d'obtenir des résultats très satisfaisants, même sur le long terme. L'effet « zen » du regard qu'elle procure est très apprécié.

RIDES

Par injection de produits de comblement, de courte ou longue durée.

  • rides du lion
  • rides de la pâte d’oie
  • sillons nasogéniens
  • rides des joues
  • bouche et rides péri buccales
  • Une autre cause de relâchement de la peau est la disparition de l'élastine, une protéine qui agit sur la souplesse de la peau. Sa disparition produit l'augmentation du volume de la peau comme le double menton, qui apparaît avec l'age. Principe du remplissage Les rides existantes sont remplies à l'aide de produits adaptés. On compte parmi eux le collagène, protéine d'origine bovine, et des formes non animales de l'acide hyaluronique, un agent lubrifiant des tissus corporels, comme le Restylane. Il existe aussi des remplisseurs permanents comme l'Articol, un collagène combiné à une résine acrylique qui demeure sous la peau, ou encore le silicone liquide. Variante du remplissage - Mésothérapie La mésothérapie, également au nombre des techniques de remplissage, consiste, elle, en une injection de vitamines dans le derme. Effet et résultat du remplissage Les rides, les plis et les crevasses sont comblés. Remarque sur le remplissage Bien que ces techniques soient surtout utilisées pour le visage, elles pourraient s'étendre à d'autres parties du corps comme le cou, la poitrine et les mains, plus difficiles à traiter en raison de leur grande sensibilité.


L'injection de produit de comblement, est considéré le traitement le plus efficace et le plus spectaculaire des rides mais à condition de sélectionner les « bonnes rides » puisque certaines nécessitent un traitement complémentaire plus spécifique comme par exemple la toxine botulique pour les rides d'expression du front, les peelings pour des peaux très fripées et les fils de soutien pour les plis d'amertume dues à l'affaissement et au relâchement de la peau. La question essentielle concerne la qualité du produit utilisé pour le comblement et sa durabilité :

Est-il résorbable ou pas ?

RÉSORBABLES

Le collagène (ZYDERM, ZYPLAST, etc.) est d'origine bovine donc appelé à disparaître- et nécessite 2 tests d'allergie préalables. Personnellement, je ne l'utilise plus car désuet.

L'acide hyaluronique reste le produit le plus couramment utilisé actuellement (Stylage, Teosyal, Juvederm, Restylane etc.) maintenant d'origine synthétique, ne nécessite pas de test. Sa durabilité varie selon la réticulation du produit. Les laboratoires proposent 3 niveaux de polymérisation des molécules.

Durée de l'effet est de 9 à 18 mois selon les zones et le capital enzymatique de chaque personne.

Un peu moins au niveau des lèvres (car très vascularisées) et les rides superficielles (car produit faiblement réticulé)

RÉSORBABLES « LENTS » A EFFET INDUCTEUR !

L'acide poly lactique (NEW-FILL et le SCULPTRA) est un résorbable de bonne tenue permettant, de traiter tant les volumes (pommettes, sillons) que les petites rides (pas trop superficielles), non disponible au Cameroun.

L'hydroxyapatite de calcium (RADIESSE), produit de référence pour le comblement des mains dont la couleur blanche permet en plus de camoufler la couleur verte et bleue des veines dilatées et inesthétiques, disponible sur commande.

Le B TCP (ATLEAN)
Dont la particularité est d'induire une synthèse collagénique importante avec effet tenseur comme pour l'acide poly lactique (SCULPTRA)

LES NON RESORBABLES A EVITER
• La silicone est un produit ancien (50 ans de recul) qui est actuellement suspendu. Il possède un « effet volume » remarquable et une excellente tolérance par les tissus, mais il nécessite une technique d'injection progressive et parfaite. Il ne convient pas à toutes les zones. Il est important de le citer car de très nombreuses patientes en sont porteuses.

  • Les composites (ARTECOLL®, DERMALIVE®, DERMADEEP®) ont donné de très nombreux problèmes tardivement (1 à 2 ans).
  • Les gels de polyacrylamides (AQUAMID®, BIO ALCAMID®) ont l'avantage de donner un volume persistant et d'être extractibles puisqu'ils ne s'intègrent pas aux tissus.


En règle générale, on évite les produits NON RESORBABLES pour une raison de sécurité

TECHNIQUE ET EFFETS SECONDAIRES

Les injections, très précises, se font sous anesthésie locorégionale brève (crème EMLA ou anesthésie tronculaire) et leur profondeur dépend du produit utilisé. Il faut compter 2 à 3 séances à 6 semaines d'intervalle pour les produits à résorption lente. Des ecchymoses apparaissent surtout sur le pourtour des lèvres à la 1ère injection. On peut les maquiller avec des produits spécifiques et accélérer leur résorption à l'aide de médicaments.

Le comblement des rides est une étape incontournable du rajeunissement du visage et l'on dispose actuellement de produits satisfaisants, nécessitant néanmoins une très bonne technique d'injection.

Abonnement

Abonnez-vous et vous recevrez les informations de nos promotions par mail.