Médecine esthétique - Transpiration des aisselles, des Pieds et des Mains

​Hyperhidrose axillaire ou transpiration excessive des aisselles

La saison chaude pointe son nez, et voila que le port de chemisier pour les femmes et de chemises autres que de couleur blanche pour les hommes, se transforme en un véritable casse tête, car que de plus inesthétique qu'un grosse auréole traçant le dessous des bras qu'on évite désormais de trop lever.

Mais quelles solutions raisonnables et pratiques ?


Il est clair que toute la panoplie d'anti transpirant de toute sorte a déjà été essaye et l'efficacité est plus qu'insuffisante pour passer le cap

La chirurgie radicale qui consiste en une sympathectomie (c'est à dire exciser l'innervation à l'origine) expose a des risques de transpirations compensatrices ailleurs ( dos ,fesses et compagnie) et une fois à ce niveau là ,il n'y a quasi plus de traitement, à part la prise de certains médicaments dont les effets secondaires finissent par dissuader même les plus complexés..

Le « Botox » malgré son effet transitoire, qui peut paraitre limitatif, reste de loin la solution idéale pour ce genre de problématique, d'autant plus que son effet couvre largement la période ciblée c'est-à-dire la période estivale, zéro risque, et sans suite.

Le traitement consiste en l'injection de quelques unités de toxine botulique par aisselles, et un contrôle au bout de trois semaines pour évaluer les résultats et la nécessite d'un éventuel rajout.

Pas de séquelles, aucune contrainte ni aucun arrêt maladie.

Abonnement

Abonnez-vous et vous recevrez les informations de nos promotions par mail.